• Toplist #1 : Les cinq romans que je vous conseille (en 100 mots)


    LA TOPLIST DE L'IMMERGÉ

    Salut toi ! On se retrouve enfin dans la section des objectifs, cela me fait plaisir. Plus sérieusement, cela fait déjà un petit bout de temps que l'on se parle et que je te fais les rapports de mes lectures avec une joie grandissante — il faut le dire. J'ai donc envie de tout remettre à plat et de faire le point, en faisant la toplist des cinq romans que je garderais absolument parmi ces dix-neuf lectures (eh oui, déjà !) rapportées depuis le tout début, au 22 février. Le choix va certainement me déchirer. Je vais essayer d'être clair, bref, précis, et de te donner l'envie de lire tout, tout, tout. Sans exception. Et pour ce faire, je n'aurai droit qu'à un maximum de 100 mots pour te convaincre... Allez, c'est parti, souhaite-moi bonne chance !

     

    Ceci est l'ambiance de la recherche de bons livres.

     

         

    #1 : L'invité de Roald Dahl

    Chronique postée le 27 avril

    (++)

    Un roman magistral, un grand classique qui te fait beaucoup de sensations. On va de rebondissements en rebondissements tout en conservant un aspect « roman d'aventure » qui sent bon la route et la poésie des départs. Il y a des descriptions, tout s'enchaîne très vite. C'est très court. Le récit nous prend, tu sembles tout comprendre mais c'est tout le contraire, c'est très bien mené, extrêmement bien écrit : une prose simple mais délicieuse, un réel qui s'imagine difficilement. Et de l'effroi, du dégoût, de l'horreur, un grain de folie digne des plus grandes plumes. (96 mots)

         

    #2 : Et tu n'es pas revenu de Marceline Loridan-Ivens

    Chronique postée le 20 mars

    Celui-là, il faut absolument que tu le lises. C'est l'histoire des camps, comme on l'a tant racontée et comme on ne l'a jamais vécue. Comme on l'a tant racontée... Mais Marceline Loridan-Ivens a un angle de vue très original, très différent, très troublant et plus bouleversant encore que ce à quoi j'ai été habitué à ce sujet. Elle admet une bestialité effrayante qu'elle a vue mûrir en ce qu'il restait de son âme de jeune fille, déportée avec son père dont elle a été séparée. Son père, celui à qui elle écrit. Un récit dur et marquant, pour la mémoire. (100 mots)

           

    #3 : Confession d'un masque de Yukio Mishima

    Chronique postée le 24 mai

    J'ai beaucoup aimé ce roman, sombre, délicat et extrêmement prosaïque en même temps. Il n'y a aucune évocation indirecte : tout est clairement expliqué, ce qui est désorganise le mode de fonctionnement à adopter à la lecture. C'est l'histoire d'un garçon qui se bat contre ses penchants homosexuels, en les refusant, en les refoulant. C'est l'histoire de la guerre, du rejet de la société ; c'est l'histoire d'un monde qui tremble lentement sans ouvrir les yeux. Il y a un côté très étrange, qui se mêle peut-être aux pulsions, qui transparaît dans la manière de coucher sur papier. À lire. (100 mots)


     

         

    #4 : La retraite sentimentale de Colette

    Chronique postée le 10 mai

    (++)

    Un roman d'amour ? Non. Avec Colette, ce n'est pas aussi simple. C'est un livre parfaitement ensorceleur qui raconte le vide des relations, des tentations, des penchants, des combats, des vides, des vides. Beaucoup de vides. Mais quels vides... Ceux de la vie, des détails, des choses que l'on oublie. Des parfums. Des idées. Des animaux. Des paysages. Et des amours. Et des haines. Et des perversions. Tu lis souvent des magazines du type Voici ? Eh bien au lieu de les lire, lis du Colette. Il s'agit de la même chose, mais en cent fois plus plaisant. (98 mots)


     
         

    #5 : Hygiène de l'assassin d'Amélie Nothomb

    Chronique postée le 22 février

    Un dialogue comme Nothomb sait les faire : très bien léché, percutant. On est absorbé, quoi que l'on puisse en faire. Impossible de lire ce livre en plusieurs fois. Les émotions s'enchaînent, se bousculent, laissent place à une histoire morbide – c'est du Nothomb – et abracadabrantesque mais pour le moins plausible... C'est un festival de journalistes chez un Nobel de littérature sur le point de mourir. Par le biais d'une jeune femme audacieuse, sa vie s'étale peu à peu, lui qui n'a jamais donné d'interview, et le résultat est innommable... (91 mots)

     

    Je l'ai fait ! Je l'ai fait ! Bon, le choix était vraiment difficile à faire, mais il s'agit bien de mes cinq plus gros coups de cœur de toutes les lectures.

    Je sais que certains puristes vont crier que j'aie choisi un Nothomb : « oh, mais c'est qu'elle est assez encensée comme ça, là, comment tu peux lire ces horreurs, tu mérites de brûûler ! ». Oui, bon, sans extrémisme religieux, j'en ai un peu honte aussi. Tout d'abord, c'est une dame que je respecte beaucoup, malgré un certain nombre de points que je lui reproche sur son œuvre. Elle m'a aidé — oui, personnellement, j'ai de la chance, je sais — à faire un travail sur moi et je lui en suis reconnaissant. Ensuite, j'ai bien aimé les deux lectures (Hygiène de l'Assassin et Cosmétique de l'Ennemi) que je t'ai fait partager, et malgré moi, alors je ne pouvais que l'inclure ! Si tu m'en veux, tant pis, tu peux me jeter des tomates. J'adore les tomates. Non, sérieusement, je sais que ma mission — du moins celle que je me confie, celle qui me semble juste — est avant tout de vous faire découvrir des auteurs peu connus comme Colette et des œuvres magistrales comme Confession d'un masque qui n'ont pas forcément bénéficié de la reconnaissance qu'ils méritent. Mais oui, il m'arrive pourtant de lire Modiano ou Nothomb. Ce sont les choses de la vie. Je précise pour finir que je me fie à mes envies avant tout. Elles fluctuent énormément en fonction des périodes.

    Ce sera tout pour les explications. J'espère que cette toplist t'a plu. J'essaierai d'en faire régulièrement, toutes les 20 lectures, du coup, pour respecter le rythme. N'hésite pas à me le dire en commentaire si tu veux que l'on en parle.

    À une prochaine !

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :